Menu
Soleil aragonais.

Itinéraires et découverte

 

 

1 - La Jacetania

La Jacetania (également nommée "Vieil Aragon") est une contrée paisible où il fait bon vivre.

La population est essentiellement centrée le long du canal de Berdun. C’est par ailleurs ici que se développa le Royaume d’Aragon durant le moyen âge ; Jaca, aujourd’hui chef-lieu, en fut la toute première capitale (XIe siècle).

L’économie locale repose sur l’agriculture, l’élevage et le tourisme.

Dans sa partie septentrionale, la Jacetania dévoile d’imposantes montagnes dont les coiffes neigeuses culminent à plus de 2.000 mètres d’altitude. Ici naissent de puissants torrents aux eaux froides et tumultueuses ; parmi ceux-ci figure le rio Aragon, la seule grande rivière aragonaise qui n’ait pas réussi à se frayer un passage à travers les sierras extérieures, préférant obliquer plein ouest afin de rejoindre l’Ebre en territoire navarrais.

Les vallées d’Anso et d’Hecho sont des destinations privilégiées pour pouvoir jouir pleinement de la beauté et de la pureté des paysages de montagne ; le visiteur y découvrira une nature sauvage agrémentée de belles forêts, parmi les plus luxuriantes qui soient.

Au centre de la Jacetania, le canal de Berdun marque la limite entre les Pyrénées et les sierras extérieures. Il s’agit d’une vaste vallée s’ouvrant largement vers la Navarre, vers Pampelune. En progressant vers l’ouest jusque sur les terres des Cinco Villas, le visiteur aura la surprise de découvrir le plus grand lac à barrage de toute la chaîne pyrénéenne : le lac de Yesa, également appelé très pompeusement "Mer des Pyrénées".

Au sud se trouve la chaîne montagneuse de San Juan de la Peña. Avec ses sommets ne dépassant que rarement les 1.500 mètres d’altitude, cette sierra bénéficie d’un climat suffisamment doux pour permettre l’épanouissement d’une végétation de type méditerranéenne (nombreuses forêts de pins d’Alep).

Berceau historique du Royaume d’Aragon, la Jacetania fut et reste un important lieu de passage pour les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle, d’où l’abondance des monuments romans que l’on y rencontre.

L’héritage historique et architectural de la contrée est des plus intéressants.

Découvrir la Jacetania, c’est tout d’abord visiter la cathédrale romane de Jaca qui est la plus ancienne d’Espagne (XIe siècle), mais c’est surtout découvrir le magnifique monastère de San Juan de la Peña qui servit de panthéon royal durant le moyen âge.

De nombreuses autres bâtisses méritent une attention particulière : c’est le cas pour l’ermitage de San Adrian de Sasave (Borau) qui devint un temps le siège de l’évêché aragonais, mais aussi l’église de Santa Maria de Santa Cruz de la Seros qui fut durant le moyen âge un monastère féminin très réputé, ou bien même le monastère de San Pedro à Siresa qui impressionne par la stature imposante de son architecture.

La Jacetania, c’est aussi l’attrait particulier de ses villages dont les habitations aux murs de pierres sèches et aux toits d’ardoises dévoilent des charmes typiquement pyrénéens.

 

Ce PDF comporte 16 pages, 23 sites d'intérêt culturel et naturel,
3 suggestions d'itinéraires et 1 carte.
 

 

 

Les textes, cartes et photographies figurant dans ce site internet sont de Frédéric Moncoqut
2020 .©. www.aragon-tourisme-decouverte.fr